top of page

99% des supporters du FCN favorables à l’arbitrage féminin contre 1% à l’OGC Nice

Nantes, ville féministe ? On s’en doutait depuis l’élection d’une femme à la mairie. C’est confirmé à l’issue de la finale de la coupe, arbitrée pour la première fois par une femme, Stéphanie Frappart.


À la sortie du stade de France, les supporters nantais approuvent massivement l’arbitrage féminin dans le sport professionnel : « une magistrale leçon pour ses collègues masculins », « un grand pas contre les discriminations sexistes dans le sport », « une belle victoire contre les stéréotypes de genre». En revanche, les niçois semblent beaucoup plus circonspects : « une femme n’a pas sa place à ce niveau », « non à la parité, si c’est pour promouvoir l’incompétence ».


Résultats du sondage : 99 % des nantais favorables aux femmes arbitres contre 1 % des niçois. Un écart loin d’être négligeable. Les méditerranéens seraient-ils plus machos que les bretons?


Une seconde question a été posée aux fans : faut-il sanctionner systématiquement d’un penalty les mains dans la surface ? Les nantais répondent OUI à 100 %, tandis que les niçois ne sont que 0 %. Une différence encore plus marquée et tout à fait inexplicable, car impossible cette fois d’incriminer le supposé machisme des méditerranéens.



bottom of page