top of page

Hellfest. 87 festivaliers hospitalisés suite à une consommation inconsidérée de boissons sans alcool

On ne déplore aucun mort, mais cela tient du miracle !


Le docteur Jambert, responsable des urgences au CHU de Nantes revient de loin :


En raison de la canicule, dés vendredi, de nombreux festivaliers ont brusquement cessé de consommer de la bière, leur boisson habituelle, pour se rabattre sur de l’eau ou des jus de fruits, réputés plus hydratants. Leur métabolisme n’était pas préparé à ce choc. Leur microbiote intestinal a immédiatement réagi à ces liquides inconnus, toxiques pour lui.Résultat : des brûlures d’estomac, des vomissements, et pour certains, des pertes de connaissance. Prés d’une centaine de personnes ont nécessité une prise en charge en urgence.

Grâce au sang froid des équipes médicales nantaises et à un traitement à base de vodka concentrée sous perfusion, il y a eu plus de peur que de mal. Tous ont pu quitter l’hôpital avec un pack de bières et assister au concert de Metallica.


Photo : "Beer / Sun" by mithrandir3 is licensed under CC BY-NC-SA 2.0.

bottom of page