top of page

Huit citernes d’acide mobilisées pour dissoudre les journalistes de "Nantes Révoltée"

Conférence de presse du colonel de gendarmerie Gérard de Monteville, ce matin :

– Gérald Darmanin a déclaré qu’on allait dissoudre «Nantes Révoltée». À la gendarmerie de Nantes, on a compris dissoudre dans de l’acide. C’est une méthode qui en vaut bien une autre. Efficace, instantanée et définitive. On a réquisitionné huit wagons : huit citernes avec assez d’acide sulfurique pour dissoudre une bonne centaine d’activistes.


Restait juste à chopper les gugusses (cela n’aurait pas été long : selon nos indicateurs, la plupart traînent dans la ZAD, il aurait suffit d’un coup de filet à l’aube). Ensuite, il n’y avait plus qu’à les plonger, tête la première, dans une citerne. Les opérations aurait pu être terminées en fin de semaine.

En réalité, Gérald Darmanin parlait d’une dissolution administrative. Admettons... C’est pas nous qui décidons… Mais les activistes ont déjà quatre avocats. Les procédures vont traîner en longueur. On n’est pas au bout de nos peines. C’est regrettable.



Crédit photo: Erik de Zeeuw


bottom of page