top of page

Ouigo : retour vers le passé

La SNCF a repeint en rose bonbon un train bulgare menacé par la rouille et – magie du marketing – nous présente son nouveau… Train classique Ouigo ! Un Nantes-Paris à 10€ ! Qui dit moins ?


Il y a quand même un hic… La locomotive date de la guerre de 14 : elle marche moins vite et fume presque autant qu’un prof de philo dépressif allant au lycée. Comme elle marque l’arrêt dans TOUTES les gares, faut compter plus de quatre heures pour rejoindre Paris-Austerlitz… Calmés ? Pas nous, on a testé. On a mangé, ronflé et vécu entassés avec les autres voyageurs et leurs chaussettes sales. Conclusion : rien à voir avec l’espace business première du TGV réservé aux électeurs de Macron encravatés. Mais c’est pas fini…


Forte du constat que les pauvres ont du temps à perdre, la SNCF a dans ses cartons un concept plus novateur encore : le Char-à-bœufs Ouigo (rose bonbon, 7€ l’aller simple pour Paris, 3 semaines de voyage). En attendant la Chaise-à-porteurs Ouigo (rose bonbon, 4€) et le Mon-pied-au-cul-si-tu-marches-pas-plus-vite Ouigo (rose bonbon, 0,70€) qui ne sauraient tarder.


Photo: "Steam train in Hoorn" by jbdodane is marked with CC BY-NC 2.0.

bottom of page