top of page

Sandrine Josso lance un Jossothon pour récolter les 9500€ qu’elle doit à son attachée parlementaire

Sandrine Josso renâcle à rembourser la somme que son attachée parlementaire lui avait prêtée en octobre 2018 (1). La députée de la Baule se justifie sans langue de bois. « A quoi bon ? C’est une pauvre. Les pauvres ont peu de besoins, vous savez. Ce fric est plus utile sur mon compte en banque. Il me faut un paquet de thunes pour les fringues, l’avion, les restos… Je suis députée de la Baule quand même, faut que je tienne mon rang. Je claque du matin au soir, vous pouvez même pas imaginer ».


L’attachée parlementaire a porté plainte, la justice s’en est mêlée et la députée risque de ne pas être investie par son parti (La République En Marche) aux prochaines législatives. Mais pas question de rembourser de sa poche. Alors, comme Valérie Pécresse, elle a lancé un appel à la générosité de ses électeurs : « le Jossothon ». « L’objectif est d’atteindre 9500€, mais si on dépasse, ce serait super, j’ai vu une robe en soie bleue marine et blanche sur le site de Chanel (2). À 7200 €, c’est donné ! Je serai trop classe sur les affiches électorales. Je crois que je vais me laisser tenter. »


(1) https://actu.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire_44184/loire-atlantique-sandrine-josso-deputee-de-la-7e-circonscription-jugee-pour-un-pret-non-rembourse_50876976.html

(2) https://www.chanel.com/fr/mode/p/P72548V64385NH806/robe-soie/




bottom of page