top of page

Pour protéger les socialistes en voie critique d’extinction, les insoumis classés espèce invasive

Jean-Luc Mélenchon a convoqué une conférence de presse pour réagir avec vigueur au décret de classement.


– Je vais vous lire quelques extraits : "A cause des insoumis, l'aire de répartition des socialistes, une espèce en voie critique d'extinction, se limite désormais à quelques villes de l'Ouest… Les prédations des insoumis menacent également la survie des populations trotskistes… Leur prolifération a détruit les derniers habitats des militants communistes… Afin de sauvegarder la biodiversité de la gauche française, il est urgent de réguler la population des insoumis… Bla, bla, bla..." En clair, le gouvernement veut notre éradication ! Mais nous ne nous laisserons pas faire !


Le leader de la France insoumise ne décolère pas, car le classement en nuisibles va permettre aux préfets de « limiter » son électorat. Le piégeage et l’arrachage de ses sympathisants vont être autorisés. Il n’existe pourtant pas de solution miracle pour éliminer totalement ce parti politique. Seule une action radicale, comme la réintroduction d’une espèce prédatrice de type Mitterrandae-Sociodémocratus serait susceptible de ralentir l’envahissement du biotope de gauche. Mais le remède pourrait bien être pire que le mal.




Photo : "731 - Paris - La fête du travail 2017 de République à Nation" by Jacques-BILLAUDEL is licensed under CC BY-NC-ND 2.0. T

bottom of page