top of page

Xavier Dupont de Ligonnès sort de onze années de silence et appelle à voter Macron

Battre Marine Le Pen, tout simplement. Xavier Dupont de Ligonnès n’avait qu’une seule raison de ressurgir : son devoir de citoyen. Lors d’une conférence de presse improvisée à l’hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens, il a déclaré :


Quand j’ai découvert les résultats du premier tour, le danger qui menaçait la république, j’ai compris que je ne pouvais plus rester cloîtré, qu’une chose plus grande que moi m’appelait, et que cette chose c’était la FRANCE. Alors… Si mon humble notoriété de sérial killer familial peut être utile, je réponds présent. Voici mon message : Je ne suis pas d’accord avec tout son programme, notamment la retraite à 65 ou 64 ans, mais comme moi, votez Macron sans état d’âme le 24 avril, car l’extrême droite est aujourd’hui aux portes du pouvoir.

De sa vie durant ses onze années de cavale, le suspect le plus recherché de France ne dira rien. Interpellé par les gendarmes dés sa sortie de l’hôtel où il avait convié quelques journalistes, Xavier Dupont de Ligonnès a été menotté et embarqué dans un fourgon cellulaire. Mais avant que les portes se referment, il a eu le temps de crier : « Et un ! Et deux ! Et cinq ans de plus ! Macron présid... »


Photo : Habib M’henni

bottom of page